how to build your own website for free

L’Impression 3D métallisée 

Avec l’avènement de l’impression 3D, de nouvelles méthodes et pratiques industrielles ont pu voir le jour. Cette véritable avancée technologie a rendu possible la création d’autres solutions innovantes, comme la pré-métallisation de pièces imprimées en résine 3D. Cette solution a permis à EAC de métamorphoser sa production. 

En attendant la démocratisation de l’impression 3D* métallique, EAC travaille au développement de techniques comparables, dans le but de produire des pièces 3D métallisées, de la meilleure qualité possible. Sans aucun doute, l’impression 3D métallique va révolutionner l’industrie et bouleverser les méthodes de production que nous connaissons actuellement. Le développement exponentiel de l’impression 3D à l’échelle industrielle prouve qu’un cap a bel et bien été franchi. Désormais, il est question de développer l’impression de pièces 3D directement en matière métallique et ce en série. Si nous n’avons jamais été si proche de cette nouvelle ère, nous en sommes encore très loin dans le monde du luxe.

De ce fait, EAC tente de se rapprocher au plus près de cette technologie et cherche constamment des solutions de substitution. Toujours à l’affut des nouvelles technologies et méthodes de travail, EAC, entreprise 4.0, a investi il y a quelques mois, dans une solution technique permettant de pré-métalliser des pièces en résine*. Cette solution technique de pointe est à l’heure actuelle, le procédé se rapprochant le plus de l’impression 3D métallique. Bien qu’il s’agisse d’un investissement conséquent que tout le monde ne peut pas forcement absorber, cette solution reste toujours moins onéreuse que l’impression métallique. En adoptant cette technologie, EAC se positionne comme en précurseur dans son secteur d’activité, capable d’imprimer et de métalliser des pièces en série.

Dans un premier temps, un gros travail d’impression 3D résine est nécessaire. En positionnant le numérique au cœur de son processus de prototypage*, EAC est désormais capable de concevoir des pièces d’une complexité déconcertante, en très peu de temps grâce aux logiciels CAO / DAO. Autrefois, il était très difficile de prototyper à la main, des dessins aux formes si complexes. Désormais, toute pièce dessinée numériquement, qu’importe sa forme, ses courbes, ses angles et son degré de complexité, peut être imprimée en 3D. Là est la réelle révolution. EAC est capable de répondre à tous types de demande, et ce grâce à l’évolution technologique.

Viens ensuite le deuxième degré d’innovation proposé par EAC, la pré-métallisation d’objet en résine. Les pièces 3D imprimées en résine ne sont plus seulement des prototypes, mais bel et bien des produits semi-finis. Ces pièces sont imprimées en série, et subissent une étape clé dans le processus de production, la pré-métallisation. La recherche et les investissements de EAC, lui ont permis de s’équiper d’une machine capable de pré-métalliser les pièces en résine. Après le dépôt chimique d’une fine couche de métal, les pièces deviennent électriquement conductrices.

Cette conductivité permet aux pièces de recevoir la dernière étape issue du savoir-faire de EAC, la métallisation* électrolytique, ou galvanoplastie. Pas d’innovation ou de technologie cette fois. Les pièces sont métallisées et reçoivent leur dépôt métallique (or, argent ou autres) comme n’importe quelle pièce classique en zamak*. Après les finitions, la pièce est terminée est commercialisable. Ainsi, par ses technologies 4.0, EAC est capable de métalliser des pièces imprimées en 3D résine. Un avant-goût de l’impression 3D métallique.


Contactez-nous

Envoyer
Adresse

65, allée du Dauphiné
Z.I.  Sud
26300 Bourg-de-Péage
France