free bootstrap themes

La fabrication additive

Avec l’impression en 3 dimensions, les spécialistes croient assister, à raison, à une nouvelle révolution industrielle et technologique. En peu de temps, les techniques et solutions d’impression 3D se sont développées à une vitesse exponentielle, offrant aux industriels des opportunités de production quasi infinies. 

La fabrication additive*, un terme encore peu connu il y a quelques années, qui a désormais pris une place prépondérante dans l’industrie actuelle. A ses débuts, l’impression 3D* était principalement destinée au monde artisanal, et la production se cantonnait à des petites séries et/ou pièces uniques. L’évolution des méthodes et des technologies fait que nous sommes à l’apogée d’une véritable révolution industrielle. L’impression 3D est en train de s’installer durablement dans les entreprises et les centres de recherches. De nombreux secteurs d’activités ont ou commencent à l’adopter. Les plus grands groupes tels que Nike, Volkswagen, Airbus, HP investissent et placent l’impression 3D au cœur de leur processus de production. On parle de l’industrie 4.0.

Dans cette vidéo de BFM Business consacrée à la fabrication additive, Frédéric Simottel reçoit Pascale Dumas, PDG de HP France et Stéphane Siebert, directeur de la Recherche Technologique du CEA. Ensemble, ils traitent des points clés de l’impression 3D. Après des années de recherches et d’innovations, l’impression 3D arrive enfin à maturité. Longtemps cantonnée au prototypage*, la solution a passé un cap et est désormais utilisée pour la production en série. Là est l’avancée majeure qui va révolutionner l’industrie. A l’heure actuelle, l’activité de production 3D en série croît 2 fois plus vite que le prototypage, preuve que le virage est bel et bien pris. L’impression 3D va donc être un facteur clé de l’usine du futur. Cette solution va relancer la compétitivité et renouveler l’industrie du pays.

Aujourd’hui, un élément jouant un rôle majeur dans la croissance de l’impression 3D, est le temps. Les imprimantes 3D sont désormais beaucoup plus rapide, les cadences de production ayant été multipliées par 10. C’est grâce à cette avancée que l’impression 3D s’intègre au cœur de la chaine de production et c’est le facteur clé qui va bouleverser l’industrie. Autre facteur important, les matériaux. Les imprimantes 3D dernière génération utilisent des matériaux inédits. Outre la traditionnelle résine*, le métal, l’acier ou bien même encore le chocolat ont fait leur apparition. Les imprimantes sont toujours plus puissantes et impriment des pièces toujours plus complexes, techniques, innovantes et légères. La personnalisation est aussi un élément important. Grâce à la création numérique et à l’impression 3D, il est possible de produire des pièces sur mesure et à moindre coût. Les coûts, quant à eux, ont été divisés par 2. En effet, la production en série permet de réaliser des économies d’échelle, réduisant ainsi le coût unitaire des pièces, les rendant abordable pour les particuliers.

EAC Ornements métalliques a d’ores et déjà compris les enjeux et intérêts de la fabrication additive. C’est pourquoi l’entreprise place l’impression 3D au cœur de sa production. Hier, les imprimantes 3D de EAC imprimaient les prototypes uniquement. Aujourd’hui, elles servent au prototypage et à la production. Les produits 3D résine réalisés par EAC sont imprimés et métallisés en série. Demain, grâce à la recherche et aux investissements, EAC imprimera des produits 3D métal en série.

Source : BFM TV

Contactez-nous

Envoyer
Adresse

65, allée du Dauphiné
Z.I.  Sud
26300 Bourg-de-Péage
France