html5 templates

Le bureau d’études 

En tant qu’entreprise 100 % intégrée verticalement, EAC possède son propre bureau d’études. Le bureau d’études, plus fréquemment appelé « BE » regroupe plusieurs activités et joue un rôle essentiel dans le processus de production des produits EAC. C’est du bureau d’études que tous les projets commencent. 

Le bureau d’études d’EAC est multitâche et regroupe plusieurs corps de métier différents. En tout, 4 personnes travaillent à plein temps au bureau d’études d’EAC, deux infographistes chargés de la création des produits, un technicien process en charge du prototypage et de la production des pièces et enfin, un maquettiste numérique 3D, s’occupant de toute la partie impression 3D.

Le rôle du bureau d’études est primordial, car c’est de là que tout commence. En effet, le processus de production d’EAC débute par l’étape de création. Qu’il s’agisse d’un produit EAC ou d’un cahier des charges client, le bureau d’études d’EAC se charge de la création du projet. Tout commence par une idée, une inspiration, une trame qu’il faut retranscrire dans un premier temps sur le papier. Dès que le crayon vient noircir le papier, le projet est né. Une fois le dessin papier terminé, l’étape suivante consiste à le retranscrire en un dessin technique numérique. Pour cela, nous possédons des logiciels CAO / DAO pour la création 3D. Grâce à cette technologie, toutes nos créations sont développées en dessin numérique 3D. Ainsi, l’imagination de nos infographistes nous permet de proposer toutes les 6 semaines, une nouvelle collection d’ornements métalliques, en plus des commandes clients.

Le bureau d’études, c’est aussi l’endroit où le dessin 3D devient un objet 3D. En effet, c’est au sein du bureau d’études que se trouvent nos 5 imprimantes 3D. Une fois les dessins numériques 3D validés, ils sont imprimés en résine. C’est le travail de notre maquettiste. Son savoir-faire est novateur et encore très peu répandue, dû au fait que l’impression 3D au sein des entreprises de création est quelque chose de très récent. La mission du maquettiste consiste à assurer l’impression 3D des prototypes. Il est chargé d’optimiser le dessin 3D, pour garantir une impression parfaite, sans aucun défaut et directement exploitable par la suite. De grandes connaissances techniques et pratiques sont donc nécessaires. Grâce à son savoir-faire, près de 95 % des prototypes EAC sont désormais réalisés en 3D, ce qui est considérable et unique pour le secteur.

Enfin, pour les pièces ne pouvant pas être réalisées en impression 3D, nous avons recourt à notre technicien process, en charge de la réalisation des prototypes en laiton. Pour transformer le dessin numérique en un prototype en laiton, notre technicien process a à sa disposition une machine de prototypage à commande numérique. Pour finir, son savoir-faire manuel et ses outils lui permettent de peaufiner l’aspect de la pièce jusqu’à obtenir un prototype parfait.

Le savoir-faire et les compétences présentent au sein de notre bureau d’études nous permettent de donner vie à un projet en moins de 10 jours ouvrés. Une fois que le bureau d’études a terminé le travail de création, impression 3D et prototypage, la production en série peut débuter.


Contactez-nous

Envoyer